Page 1 sur 1

Ma découverte du candaulisme , notre premier trio

PostPosté :09 juil. 2018, 19:13
par hédoniste03
Bonjour à tous,
Candauliste modéré depuis quelques temps, je voulais partager avec vous quelques expériences , et quoi de mieux que de commencer par le début, notre premier trio.

"M et moi formons un couple depuis quelques années ; M est un petit bout de femme d’1m50, blonde, des petits seins fermes et un cul de black à faire tourner les têtes.
Nous avions envisagé pour cette soirée, qu’il était dans la possibilité de passer une étape, une grande étape. Mélangistes depuis des années, nous avions décidé M et moi de passer à l’échangisme. Nous voulions augmenter le potentiel de positions, et abolir des règles. La fébrilité, la peur, l’excitation, toutes ses sensations qui se mélangent pour donner un agréable goût d’aventure. Ce soir-là, nous voulions aller à notre club préféré, seulement la soirée était sous le signe du mixte, les hommes seuls étaient acceptés. C’était donc une éventualité qui s’ouvrait à nous ; Je rajouterais que mes fantasmes sont souvent candaulistes et que je voulais voir si c’était vrai.
Première étape : le restaurant. Il était parfait, peu de monde (Week end de 3 jours), isolés à notre table, parlant de choses et d’autres, celle de notre enfant, nos projets et nos peurs aussi. Le repas terminé nous voici dans la voiture, sourire à la lèvre, j’avais des espoirs que la soirée soit bonne et que nous trouvions ce que nous sommes venus chercher. J’avoue que l’idée de rencontrer un couple s’estompait un peu, me disant que dans une soirée comme celle-là, la majorité des couples sur place devaient chercher non pas un autre couple mais bien un autre homme. Alors pourquoi pas nous.
Arrivés au club, après avoir fait la bise à notre ami propriétaire du club, nous pénétrons dans la salle. Rapide tour d’horizon : mecs seuls effectivement plus ou moins beau, la tendance est surtout au moins beau. Couples présents aussi, malheureusement pour nous, ils sont loin d’être à notre goûts. Les seuls couples mignons et jeunes seront, nous le verrons plus tard, déjà accompagnés ; une prise de rendez-vous déjà effectuée avant. Et mince !
Allez ce n’est pas grave, nous sommes qu’en début de soirée après tout. Direction le bar, cocktail maison , allons fumer une cigarette en trinquant à nous. Dehors sous le patio nous faisons connaissance d’un couple plutôt sympathique, tant physiquement que socialement. Mais ça n’ira pas plus loin.
Après avoir bu notre verre, nous décidons de nous trémousser au rythme des musiques que le dj enchaine dans un style amateur plutôt que professionnel. Nos corps ondulent, nous faisons grimper notre chaleur corporel l’un et l’autre. Pas de touches à l’horizon. Ma tête scrute les corps, les couples qui nous entourent et aussi les hommes seuls. Et vraiment ce n’est pas folichon. Aie j’ai mal. Ta remarque fut pertinente : « Ça va être très dur ce soir ! », tu m’étonnes, galère même.
Je passe sur une grosse partie de la soirée, où nous avons enchainés verres, danse et approche plus ou moins fructueuse. La décision s’est donc faite naturellement, ce sera avec un mec seul ce soir.
J’avais repérer un mec avec un chemise blanche et un autre plutôt timide, puisque j’avais vu que depuis le début de la soirée, il nous suivait de loin, sans jamais osé nous approcher. Mais son petit manège, je l’avais repéré.