©FORUM CANDAU - N'oubliez pas de liker !
A cet endroit du forum cando, vous pouvez exposer et raconter aux autres membres vos expériences candaulistes et libertines déjà vécues, vos histoires et récits sur le candaulisme et vos petites anecdotes libertines de couples coquins.
#2160186
Ma copine ne parle pas de sexe, elle trouva ça grossier et gênant, alors pour lui soutirer des détails par sms c'est peine perdue.
Après paradoxalement je ne l'ai encore jamais entendu dire "non" au lit, elle adore être dominée.
#2160653
Alors petite mise à jour : ma copine a toujours voulu avoir une relation avec un black pour essayer, nous en avons déjà parlé 2 ou 3 fois mais ce n'est jamais allé plus loin, n'étant pas non plus un fantasme pour elle. Comme son sms le laissait à penser, son nouvel amant a l'air assez motivé à l'idée de la partager et elle lui aurait avoué cette envie sous le coup de l'excitation pendant l'acte d'avant hier.

Demain soir nous avons elle et moi une soirée chez un ami, et voici les 2 propositions qui ressortent suite à de long échanges avec toutes les parties concernées :
1. Elle prétexte devoir rentrer chez elle (pour rappel nous d'habitons pas ensemble, elle vis et travaille dans une autre ville) pour partir avant moi, se rend dans mon appartement, est rejointe par son nouvel amant, se passe ce qu'il se passera puis je les retrouve chez moi un peu plus tard, cette fois j'ai insisté pour qu'elle me tienne mieux au courant par sms si c'est l'option choisie.
2. Nous partons ensemble et retrouvons chez moi ou ailleurs le pote black de son amant si ce dernier a réussi à le convaincre (elle ne veut pas rencontrer de potentiel nouvel amant sans ma présence c'est compréhensible), aucune idée de ce qu'il se passerait ça se jouerait au feeling, relation avec lui seul s'il est timide, plan à 3 ou à 4 selon présence de son amant ou non, ou alors rien du tout on ne sait jamais.
hbx45, zztop, Bernard68 et 4 autres a liké
#2161488
Alors c'est tombé à l'eau hier, le pote black du nouvel amant qui était d'accord pour se rencontrer a paniqué et s'est désisté au dernier moment, au final on est même rentré juste ma copine et moi malgré la proposition de l'amant de se voir.
Par contre le mec ne lâche vraiment rien il l'a appelé aujourd'hui et elle est partie le rejoindre chez lui, je suis sensé y aller après le foot. J'ai envoyé un sms à la mi-temps pour savoir où ils étaient ce qu'ils faisaient et j'ai reçu ça :
6.png

Je reconnais le matelas pourri de la chambre de l'amant et je suppose qu'elle est avec le black que l'on devait rencontrer hier, cela dit je suis surpris qu'elle se soit laissée prendre en photo, quand je disais que pendant le sexe elle était soumise et laissait tout passer...

Bon merde au foot j'y vais maintenant moi !
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
claire95, karinetalex, zagato1 et 8 autres a liké
#2161888
Elle vient de rentrer chez elle faire une sieste, la nuit a été courte, j'en profite pour passer ici tant que c'est encore chaud.
Je suis arrivé chez l'amant hier soir vers 22h, soit 1h30 environ après ma chérie, et je savais donc qu'elle était au lit avec un black pendant ce temps comme elle a toujours voulu tester. C'est ce même pote black qui m'a ouvert en arrivant, déjà douché et habillé il n'attendait que moi pour partir, son ami le nouvel amant de ma copine lui ayant donné pour mission de m'ouvrir la porte. Je n'ai donc pu le voir que quelques secondes mais le grand sourire qu'il m'a fait en me saluant m'a rassuré j'en ai conclu que le début de soirée s'était bien passé. Le mec est plus jeune que ma copine, moi ou son amant, je dirais la vingtaine, plutôt bel homme, prend soin de lui et a un physique sportif, j'étais plutôt confiant quand à l'expérience que ma copine a vécu mais il n'en fût rien. Elle m'a dit ce matin qu'il avait un gros sexe et que comme elle était un peu stressée et qu'ils avaient fait très peu de préliminaires elle a eu un peu mal pendant la moitié de l'acte, le mec était trop brutal à son goût. Et puis il est parti comme il est arrivé elle ne connait même pas son nom, je crois qu'elle ne voudra pas recommencer.
Je me suis donc retrouvé seul dans le salon, la porte de la chambre était grande ouverte comme la dernière fois, je m'y suis aventuré. Le canapé était arrivé dans la chambre (celui sur lequel le premier amant dormait quand il logeait là pour rappel de l'histoire) et je me suis assis sur l'accoudoir sans faire de bruit pour ne pas les déranger. Ma copine était exactement dans la même position que sur la photo avec le black, son amant en elle encore vêtu d'un t-shirt, en fait il les avait regardé s'envoyer en l'air comme je le faisais à mon tour, sans participer de près ou de loin si ce n'est pour prendre cette fameuse photo qu'il m'a envoyé. Ma copine a toujours refusé cela que ce soit photos vidéos ou même échanges non confidentiels elle a peur que cela se retrouve sur le net, mais comme je disais elle est très soumise au lit et laisse tout passer, son amant aurait pu prendre des photos avec son visage ou même filmer sans qu'elle dise quoi que ce soit.
Ils étaient dos à moi et je pense qu'ils ont mis 5 bonnes minutes au moment de changer de position et boire et l'eau pour remarquer ma présence, bien qu'ils devaient se douter que j'étais arrivé dans l'appartement. La scène a duré un long moment, ils changeaient de position très régulièrement, elle tantôt sur le dos tantôt sur le ventre, il la mettait à 4 pattes à chaque changement mais elle finissait vite par céder et s'allonger sous ses coups de boutoir. Pas un mot ni un regard pour moi j'étais un observateur totalement extérieur, bon ce n'était pas ce que j'avais vu de plus excitant mais au moins j'ai pris mon temps, je les ai regardé pendant plus d'une heure sans ressentir le besoin de les rejoindre, j'ai pu prendre mon temps pour me déshabiller tranquillement. Et finalement l'amant lâcha la sauce dans un râle non retenu, il était clairement plus à l'aise que lors de notre dernière rencontre. En sortant de la pièce il m'a salué, capote remplie dans l'autre main, a dit qu'il allait prendre une douche et a demandé si l'on restait. Je voyais ma copine commencer a chercher ses habits mais j'ai tout de même dit oui, j'étais chaud comme la braise à ce moment-là.
Elle s'est assise à côté de moi, sous-vêtements à la main, je l'ai embrassé, ai posé ma main sur sa cuisse encore chaude et lui ai demandé si elle était fatiguée, elle m'a répondu "jamais" en souriant. Alors j'ai enlevé mon boxer et elle s'est mise à genoux pour me sucer, nul besoin d'autres mots. Je l'ai doigté, son vagin était trempé et dilaté, pas étonnant après 'être faite prendre pendant plus de 2 heures... Et puis au bout d'un moment l'amant est revenu, carrément à poil il n'y a plus de complexes, je ne sais pas si c'est l'activité qui joue mais il avait l'air un peu mieux monté que moi, je n'avais jamais vraiment pu comparer avant. Il est resté debout à caresser et doigter ma copine à son tour, se masturbant avec l'autre main pendant qu'elle continuait à me sucer goulûment. Puis il s'est assis à l'autre bout du canapé, elle entre lui et moi s'asseyant en même temps. Il lui pris la jambe et la fît passer sur ses genoux afin d'avoir un accès plus pratique a son vagin, je me mis alors à lui caresser les seins tout en l’embrassant dans le cou et sur les lèvres. Il était en train d'écrire un sms au black parti plus tôt pour lui raconter ce qui se passait, tout en ayant deux doigts dans ma copine qui gémissait de plaisir d'avoir deux mâles pour elle.
Il s'est levé, a collé le lit/matelas au canapé, puis il a agrippé les fesses de ma chérie pour la mettre à 4 pattes face à moi afin de la pénétrer à nouveau. Sans un mot en ouvrant la bouche elle m'a fait comprendre qu'elle avait mal à la mâchoire à force de la garder ouverte pour me pomper, elle a donc saisi mon pénis pour me masturber. La suite fût courte mais intense, le mec s'est tellement donné que même le canapé tremblait à cause de ses coups de rein, ma copine lâchait parfois ma verge elle n'arrivait plus à se concentrer sur moi. Se sentant proche de la fin il m'a demandé à moi s'il pouvait éjaculer sur son dos, il savait bien qu'elle disait oui et tout et que c'était de mon approbation dont il avait besoin. J'ai bien évidemment accepté et me suis écarté pour ne pas être atteint par la semence de l'amant. Il a fait son affaire et a filé directement à la douche une deuxième fois sans même essuyer quoi que ce soit, peut-être que ça l'excitait que nous le fassions. J'ai même dû mettre la main à la pâte puisque ma copine ne voyait rien...

partie 2 à venir ;)
candau8, claire95, zztop et 11 autres a liké
#2162055
Partie 2, suite et fin.

Je me retrouve donc seul avec ma copine, n'ayant toujours pas "consommé" j'enfile une capote, alors qu'elle s'allonge sur le canapé m'invitant à la pénétrer et je ne me suis pas fait prier. Pas de romantisme cette fois, je me suis adapté à la situation et l'ai démonté comme elle le méritait, comme si j'étais un vulgaire énième amant. Elle est restée en dessous tout du long, épuisée de sa longue soirée, on a tout de même pris un pied d'enfer et je suis sûr que l'amant l'entendait gémir à l'autre bout de l'appartement. Je fini par éjaculé et moi-même fatigué, je reste contre elle de longues minutes avant de trouver le courage de me lever pour la salle de bains. Je m'y rhabille avant de revenir pour trouver ma copine nue comme un vers attrapant un oreiller, une couverture et se couchant sur le matelas posé au sol, je lui demande si on reste ici et elle me répond péniblement qu'elle est crevée, je crois qu'elle s'est endormie dans la minute.
Je vais donc dans le salon rejoindre l’amant avec qui je n'avais jamais vraiment discuté, il me propose une partie de console pour la laisser se reposer tranquillement. A ce moment c'est un peu la confusion je ne sais pas si je dois partir, seul ou avec ma copine, si je reste dormir avec elle et/ou lui ? Il n'y a que 2 chaises de bar dans le salon il faut donc se rendre dans la chambre pour y passer la nuit et n'étant pas chez moi je n'ose pas m'imposer. Enfin bref on commence à jouer et il me laisse entendre qu'il aimerait bien remettre le couvert quand elle aura récupéré de ses ébats, et puis une chose entraînant une autre on a parlé de son pote black. Il m'a avoué en rigolant qu'il ne l'avait pas prévenu qu'il serait là et ma chérie et son pote black étaient très stressés et ne savaient que faire quand ils se sont rencontrés. Il leur a donc laissé la chambre pour eux avant de les rejoindre par la suite et de prendre la photo, et il a avoué comprendre à quel point c'est excitant de mater. Je ne m'attendais pas à avoir des atomes crochus avec un amant de ma chérie mais comme quoi tout arrive. Et puis finalement nous allons nous coucher, moi sur le matelas et lui sur le canapé.
Tôt ce matin je me suis fait réveiller par ma copine qui cherchait à récupérer tout ses vêtements. Elle était habillée quand elle est sortie de la chambre mais presque nue quand elle y est revenue 5 minutes plus tard, l'amant l'a suivi pour l'inviter à remettre ça et elle n'a pas dit non. Il s'est assis sur le canapé et elle l'a chevauché, lui en boxer et elle en string et soutif. Je suis sorti à mon tour non sans prendre le temps d'admirer se frotter son vagin à son pénis. Un café, un jus d'orange et me voilà à mon tour bien réveillé.
En y retournant je découvre ma copine en string, à 4 pattes sur le matelas, attendant probablement qu'on s'occupe d'elle sans bouger d'un cil. L'amant est assis sur le canapé et me tend la boite de capotes en me disant qu'elle n'attends plus que nous. Il se met de suite derrière elle, lui écarte le string et la prend en levrette exactement comme la veille. Je m'installe en face pour qu'elle me prodigue une fellation tout en lui tenant les cheveux. Elle a vite fatigué, se reposant sur ses coudes puis s'allongeant complètement, c'est là qu'il l'a retourné pour la prendre en missionnaire. Je me suis contenté de m'agenouiller sur le côté pour qu'elle puisse me masturber, ou du moins faire semblant parce que ce n'était pas très énergique elle se concentrait entièrement sur son amant. Il a fini par s'allonger sur elle et me sentant de trop je suis parti me rasseoir sur le canapé. Au final il s'est retiré, a enlevé sa capote et a éjaculé sur le ventre de ma copine, me demandant après coup si ça ne me dérangeait pas.
Après ça j'ai voulu rentrer pour que nous nous douchions parce que ça m'avait un peu refroidi, nous avons fait tendrement l'amour dans mon lit et puis elle est rentré chez elle pour pouvoir finalement se reposer après cette longue soirée sportive ! :)
zztop, philphilphil, zagato1 et 11 autres a liké
#2163151
L'amant à compris qu'il avait intérêt à apprendre le calendrier du foot je crois, non pas que je regarde chaque match mais nous sommes dans une périodes de finales et le match de demain ne déroge pas à la règle j'irai le voir dans un bar avec des amis. Il serait d'ailleurs peut-être temps que je l'ajoute dans mes contacts...

7.png

8.png


Ma copine fini le boulot à 19h elle m'a dit qu'elle ne savait pas encore si elle allait venir donc rien de fait encore. Comme je sais que c'est l'aspect psychologique qui l'excite bien plus que le sexe en soit, je me demande si elle serait plutôt tentée pour le rejoindre seul ou alors pour une expérience à plusieurs je suis vraiment très curieux.
En ce qui me concerne c'est devenu un plaisir extrême de la savoir avec un autre et de les rejoindre pour mater et participer, je ne pense qu'à ça quand je sais qu'elle est chez lui. On en a beaucoup parlé elle n'a aucune attirance physique ou sentimentale envers lui, c'est juste une occasion de s'envoyer en l'air et s'adonner à des fantasmes sans attaches ou de comptes à rendre.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
zztop, seb9751, nousdeux00 et 1 autres a liké
#2163547
Bein dis donc tout ceci est bien haletant ! Quelle énergie se dégage de ces récits relatés avec une grande précision. Merci pour le partage et au breton bon vent !
Je me demandais juste pourquoi vous n'avez pas tenté de double penetration ?
#2163863
Elle n'est finalement pas venue hier car elle était trop fatiguée mais le rendez-vous est pris pour demain soir sans faute !

Ruudi12 a écrit :Je me demandais juste pourquoi vous n'avez pas tenté de double penetration ?

Alors ma copine a eu une seule relation anale mais pas avec moi, c'était quand nous étions séparés il y a environ 2 ans, et elle en a gardé un souvenir mitigé. Je sais qu'elle ne dirais pas non mais moi cela ne m'a jamais vraiment branché, un jour peut-être.
Quant à son nouvel amant, ou même ses amants si je compte le black, ils l'ont connu quasiment en même temps que leur relation a commencé et cela se ressent dans les moments coquins il y a encore un peu de gêne, personne n'a encore abordé le sujet de la sodomie en tout cas.
#2164076
Et voilà le genre de messages que je reçois désormais :

9.png

M'est avis que son amant a convaincu son pote black de revenir mais que ce dernier est un peu hésitant et attend une confirmation écrite de ma part, du moins si je sais lire entre les lignes.
En tout cas j'espère que ça va se faire et qu'ils vont la déglinguer comme elle le mérite (en ma présence je précise, pas de foot demain soir :P ) !

ps : sms à l'instant, la nuisette a été achetée en sex shop avec son ex il y a quelques années et elle ne me l'a jamais montré parce qu'ils avaient l'habitude de s'envoyer en l'air avec et que du coup elle aurait trouvé cela irrespectueux. Par contre pour la sortir devant 1 ou 2 inconnus pas de soucis apparemment...
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
#2164855
Soirée concluante, ma copine fait une sieste pour récupérer...

Son amant que je vais appeler amant A et son ami black que je vais appeler amant B sont bien passés chez moi hier soir, à des moments différents cela dit.
Amant A a dit qu'il allait passer avant minuit, rien de plus. J'ai donc mangé avec ma copine, bu quelques verres et regardé un film. J'étais un peu stressé d’accueillir 1 ou 2 amants chez moi, ne sachant trop comment tout ceci allait se dérouler, elle beaucoup moins. Une fois le film terminé, j'ai transformé le clic clac en lit pendant qu'elle est partie se changer, revenant dans sa fameuse nuisette sexy, très courte en effet. La fourrure blanche laissait tout juste entrevoir son entrejambe par devant, et remontait bien plus haut derrière dévoilant tout son fessier, avec un pompon dans le bas du dos. Elle m'a demandé que mettre en dessous, j'ai opté pour un string noir, le plus petit qu'elle possède, ainsi que des bas que je trouve très sexy.

Après avoir passé 15 bonnes minutes à se regarder dans le miroir et réajuster sa tenue, la sonnerie a finalement retenti, c'était l'amant A venu avec avec une bouteille de martini. Il nous a signifié que l'amant B sortait en boîte au même moment et qu'il pourrait nous rejoindre plus tard si on le désirait. Nous nous sommes donc servi des verres puis ma copine s'est assise sur le lit, impatiente que l'on s'occupe d'elle.
Pendant que je débarrassais la table, l'amant s'est déshabillé à la vitesse de la lumière et s'est retrouvé en boxer à ses côtés. Il s'est d'abord allongé, l'invitant à le chevaucher mais elle n'était pas très à l'aise et ne savait que faire de ses mains alors que lui n'hésitait pas à lui caresser les seins par dessous la nuisette. Comme elle préfère être dominée et se faire imposer une position, elle s'est rapidement allongée à son tour puis lui au dessus, mimant une pénétration bien qu'ils soient encore tous deux habillés.
Au bout de quelques minutes à s'embrasser et se caresser dans cette position, il est allé aux toilettes. J'en ai profité pour me mettre moi aussi en boxer et rejoindre ma chérie au lit. Elle n'a pas bougé d'un pouce quand je lui ai enlevé son string et commencé à lui prodiguer un cunilingus... puis l'amant est revenu et plutôt que de se mettre sur un côté il l'a carrément chevauché au niveau de la poitrine afin de présenter son sexe au niveau de la bouche de ma copine. Je ne le sens pas bouger du tout mais les bruits de succion me laissent deviner qu'elle s’attelle à le sucer, je continue mon cuni.
Puis quelques minutes voyant que c'était interminable il me demande si j'ai fini, trouvant moi aussi le temps long je lui répond que oui et me lève. A ma grande surprise il me suis et plonge sa main dans le sac avec lequel il a année sa bouteille... pour en sortir un gode ventouse noir dont il m'avait parlé par sms, j'avais complètement oublié ! Honnêtement là je m'attendais à un stop de ma chérie, mais en fait pas du tout. Je me suis assis sur une chaise à l'écart pour me désolidariser de ça, lui y est retourné et lui a directement fourré le gode dans la bouche, aucun refus de ma copine...
Puis il a accroché ou "ventousé" le gode au mur, il tenait à peine quelques secondes mais ce n'est pas grave, demandant à ma copine de se mettre à 4 pattes et de le sucer, pendant que lui enfilait une capote non sans avoir claqué les fesses de ma chérie 2 ou 3 fois. Il fi ni donc par la pénétrer de manière bien plus brute que les autres fois, lui tirant même les cheveux et lui rappelant de remettre le gode en bouche à chaque fois qu'elle arrêtait, c'était excitant au possible j'étais littéralement en train de baver. Je la revois encore cherchant le gode des mains ne pouvant baisser la tête car il lui tirait les cheveux, essayer de le fixer contre le mur malgré les secousses de la levrette et le prendre immédiatement en bouche avant qu'il ne tombe... quelle sensation d'excitation extrême !
L'amant A s'est complètement pris au jeu, lui a demandé plusieurs fois si elle aimait avoir plusieurs bites, si elle aimait lui vider les couilles, etc... de là où j'étais il me semble qu'elle n'a jamais répondu mais en tout cas ça le stimulait clairement au point je pense qu'il a fini par éjaculer sans le vouloir.

Il s'est ensuite fait une toilette avant de revenir s'allonger dans le clic clac et elle est montée dans la mezzanine où se trouve mon lit, suite au prochain épisode parce que c'est foutrement long à taper. ;)
Louis40, hdd20, aznnathan et 7 autres a liké
#2164945
Suite et fin.

Il n'est "que" minuit et demi environ, je rejoins ma copine dans la mezzanine, elle enlève sa nuisette et enfile une sorte de shorty en dentelles qu'elle met souvent quand elle vient se coucher tout en voulant rester sexy. Je la sens un peu gênée voire même vexée d'avoir été traitée comme une chienne par son amant, je trouve qu'elle s'est éclipsée très vite alors que je la voyais plutôt rester dans le clic clac. Comme je disais elle accepte tout au lit parce qu'elle adore être dominée mais après coup elle peut avoir des regrets parfois. Seulement je me suis pris au jeu moi aussi et je lui mets une claque sur les fesses en lui demandant pourquoi elle se rhabille. Elle me sourit, s'assoit sur mon lit et enlève son shorty en me regardant droit dans les yeux. Je m'approche dans l'espoir d'obtenir une fellation mais elle s'allonge immédiatement, j'imagine bien qu'elle doit avoir mal à la mâchoire après l'avoir gardé ouverte si longtemps. Je descends donc récupérer les capotes qui sont restée près du clic clac, l'amant y est allongé en boxer occupé sur son smartphone.
Je remonte très vite et je prends directement ma chérie en missionnaire, je lui tiens les bras pour ne pas qu'elle bouge, aucun baiser ni contact visuel pour rester dans l'ambiance de la partie de jambes en l'air qui venait de s'achever. Je la démonte comme jamais et elle adore, nul doute que l'amant entend ses gémissements et il fini même par monter voire ce qu'il se passe. J'tends les escaliers qui grincent et je me doute qu'il est juste derrière moi mais je reste concentré et ne me retourne pas, ma copine ne réagit pas non plus bien qu'elle le voyait me dira-t-elle plus tard. De base il pensait partir mais le bruit l'a incité à venir regarder et il a retrouvé un second souffle après nous avoir observé pendant quelques minutes. Une fois mon affaire terminée, il a fait signe à ma copine de venir et lui a demandé si elle voulait qu'il invite son ami, l'amant B donc.La pauvre qui était resté sur sa faim a dit oui sans hésiter.
Durant la demie heure suivante j'ai allumé et regardé la télé, l'amant A est resté en contact sms permanent avec le B pour le convaincre de venir, lui-même étant très chaud et attendant clairement le retour de ma copine qui était sous la douche. L'amant B sonne et je le fais entrer, ma copine est toujours dans la salle de bains, je lui propose donc à boire et nous nous servons tous à boire, même plusieurs verres qu'il avale d'un trait pour lui, il a l'air un peul éméché. Finalement elle fini par sortir, douchée, maquillée, sentant la rose, en shorty et long t-shirt. Elle fait la bise à l’amant B et va s'asseoir sur le clic clac pour regarder la télé.
L'amant A est le premier à la rejoindre, le seul déjà presque nu d'ailleurs, il lui enlève de suite son t-shirt, l'allonge et commence à la doigter. L'amant B est à table à côté de moi, je le sens mal à l'aise il a l'air de fixer son verre plutôt que de mater la scène. L'amant A récupère son gode et commence à la pénétrer avec, mais c'est assez gros et elle lui demande d'y aller doucement, il prend son temps et y arrive, mais pas totalement jusqu'au bout. Il continue durant de longues minutes, elle commence a vraiment prendre son pied et je les rejoins pour voir ça de plus près. Me voyant arriver et ayant peur de perdre sa place privilégiée je pense, il lâche le gode tout en le laissant en position et enfile un préservatif. Il faut dire que 3 mâles + 1 godemiché super bien monté pour 1 seule femelle en chaleur ne laissent pas de place pour tous. 5 secondes plus tard il était en elle, le gode ayant fait son travail il n'a pas eu de mal à la pénétrer et elle avait l'air déçue de passer à un calibre inférieur pour tout dire, plus de gémissements ni même de bouche grande ouverte à chaque pénétration.

Me sentant de trop comme souvent et voyant que l'amant B n'a toujours pas décollé de sa chaise, je décide de monter observer tout ceci de la mezzanine. Je pense que ce n'est pas mon unique présence qui le gêne mais c'est jouissif d'être caché la-haut dans le noir tout en voyant absolument tout, d'autant que la lumière de la télé éclaire considérablement le clic clac j'aurais dû y penser plus tôt. Alors qu'il la pénètre avec la même brutalité que la fois précédente, il cherche à nouveau son gode pour lui fourrer dans la bouche à nouveau, se permettant même quelques va-et-vient. A ce moment elle est donc allongée sur le dos, tournant la tête vers le côté vide de la pièce, lui la pénètre en missionnaire tout en jetant de temps à autre un coup d’œil à son compère de l'autre côté de l'appartement, ce dernier est toujours assis à siroter son martini.
Et puis se sentant enfin de taille à participer il se dirige vers eux. L'amant A décide de l'aider en se retirant et en mettant ma chérie sur le ventre, ainsi elle a pu sucer l'amant B resté debout près du lit tout en accueillant l'amant A par derrière après qu'il ait placé un oreiller sous son ventre pour la mettre dans une position plus adaptée à la pénétration. L'amant B en a profité pour enlever ses vêtements un à un, non sans oublier d'obliger ma copine à s'occuper de sa verge en lui tenant les cheveux, je crois que l'excitation mélangée à l'alcool l'ont désinhibé de toute gêne.
L'amant B grimpe ensuite sur le lit, l'amant A se retire et s'écarte, je crois qu'on a trouvé qui était le dominant. Il remet ma copine à 4 pattes, elle qui était complètement allongée sous le corps de l'amant A juste avant, puis frotte son pénis entre ses fesses, usant de ses mains pour les rapprocher Il n'a pas encore mis de préservatif et ma copine un peu inquiète se retourne toutes les 30 secondes pour s'assurer qu'il ne la pénètre pas ainsi. L'amant A s'est mis en face et a lui aussi enlevé sa capote pour se faire sucer mais elle préfère le masturber, il lui gicle sur la joue et sur l'épaule et/ou le dos, faisant peur à la même occasion à l'amant B qui s'est arrêté le temps de s'assurer qu'il ne serait pas atteint par le jet.
Ce dernier s'est occupé de tout nettoyer avec des mouchoirs puisque l'amant A s'est dirigé vers la salle de bains de suite après, ça lui aura au moins rappelé de se protéger avant de continuer. Il met donc sa capote et prend ma copine par derrière, plaçant ses mains sur ses épaule pour mieux la pénétrer j'imagine. Et là il la défonce comme jamais, je comprends pourquoi elle avait moyennement apprécié leur première rencontre. Moi qui pensais qu'avec l'amant A nous y allions un peu fort j'étais loin du compte. Pendant de longues minutes le cul de ma chérie a claqué et elle a même lâché quelques cris étouffés, elle se faisait tellement secouer que ses cheveux lui arrivaient dans le visage et elle a vite abandonné l'idée de se recoiffer. Entendant l'amant A revenir dans la pièce et s'asseoir non loin d'eux et se sentant peut-être aussi à court d'endurance, du mois j'espère parce que ce n'est pas humain de tenir une telle cadence, il s'allonge à son tour et attrape ma chérie pour qu'elle le chevauche. C'est n'est clairement pas la position qu'elle préfère mais comme c'est lui qui donnait le rythme elle s'en est accommodée. L'amant A, tout habillé et près à partir, s'est toutefois rapproché, a saisi son gode-ventouse une énième fois pour l'insérer dans la bouche de ma copine. C'était l'occasion parfaite pour s'essayer à la double péné mais personne n'a osé le proposer.
Après un début assez calme elle se faisait finalement toujours autant secouer par les coups de rein effrénés de l'amant B, tandis que l'amant A la tenait par les cheveux, à la fois pour éviter qu'elle ne se les mette dans la bouche et aussi pour imposer le mouvement avec le gode. Elle devait parfois tourner la tête pour reprendre sa respiration, mais il lui laissait peu de répit et bien que toute la situation devait lui sembler assez inconfortable elle ne disait toujours rien. Et puis l'amant A est rentré chez lui, ne sachant pas où dormir et sentant qu'il n'aurait pas de troisième érection je suppose, n'oubliant surtout pas de récupérer son gode adoré. Il ne l'avais jamais utilisé auparavant mais je crois que cette soirée lui a donné des idées...

Toujours dans la même position, l'amant black a jeté un coup d’œil à la pièce et m'a aperçu les matant de la mezzanine, il a écarté ma copine d'un geste du bras peu après. J'avais posé un duvet plié au pied du clic clac, sachant très bien qu'il fallait éviter d'avoir des couvertures dès le début , et il s'en est saisi pour continuer de lui faire l'amour, ou plutôt de la baiser, en-dessous. Il n'avait plus l'air si gêné que ça donc j'ai eu l'impression que c'était une sorte de provocation, pour s'accaparer ma chérie à lui seul, mais je dois avouer que ce fût pour moi le moment le plus bandant de la soirée. Je voyais à peine leurs cheveux dépasser quand la lumière de la télé voulait bien les éclairer mais le pouvoir de l'imagination est tellement plus stimulant. Elle était sous lui mais je ne savais pas où était leurs mains, leurs jambes, s'il la caressait ou elle le caressait, si elle enroulait ses jambes autour de lui ou pas, ... dire que peu avant je me sentais fatigué et hésitais à me coucher alors que là
Il fonctionnait désormais par à-coups, lui faisant lentement l'amour durant quelques minutes, puis accélérant soudainement jusqu'à ce qu'il ne tienne plus le rythme je suppose. Difficile de dire si tout ceci était planifié ou s'il essayait d'éjaculer sans y parvenir. En tout cas j'étais chaud comme la braise, j'espérais qu'il finisse rapidement pour m’occuper d'elle mais ce n'est jamais arrivé. Vers 2 heures du matin j'ai eu un gros coup de barre, je me suis allongé dans mon lit et me suis endormi en les entendant toujours copuler...

Ce matin je me suis levé tôt, grand soleil sur la Bretagne et j'avais oublié de baisser les volets la veille. La télé était toujours allumée et ma copine dormait sur le clic clac dans les bras de l'amant black, nue puisque son t-shirt ainsi que son shorty étaient par terre. Je suis descendu prendre une bouteille d'eau parce que j'avais très soif et suis remonté immédiatement, mais je pense que ma descente-montée des marche les a réveillé parce que je les entendais bouger peu après. En jetant un coup d’œil à mon smartphone j'ai remarqué que j'avais reçu un sms de l’amant A durant la nuit, qui me demandait s'il pouvait repasser dans la matinée, je lui ai répondu qu'il pouvait revenir quand il voulait, sans consulter ma chérie.
Elle était de toute manière trop occupée à se faire troncher à nouveau, j'étais bien chaud pour les rejoindre mais je m'en serais voulu de les interrompre. Je ne sais pas comment cela s'était terminé entre eux hier mais en tout cas il était déterminé à faire plus vite ce matin. Je me suis penché pour les mater quand j'ai entendu son préservatif claquer, il l'a retiré pour se masturber entre ses seins, aucune couverture pour me gêner la vue cette fois. Ma chérie inclinait même sa tête en arrière tout en fermant les yeux afin d'éviter au maximum de s'en prendre plein le visage. Il s'est astiqué frénétiquement, changeant même de main, et fini par envoyer la purée sur ses seins et son cou. Malgré ça il est resté sur elle à étaler sa semence sur ses tétons, il a fallu qu'elle essaye de se lever au bout d'une bonne minute pour qu'il s'écarte, et elle a filé sous la douche.
Il a ensuite filé sans demander son reste, c'est d'ailleurs là que je me suis dit qu'on ne connaissait toujours pas son nom, et j'en ai profité pour prendre mon petit déjeuner. Quand m'a copine m'a rejoint je lui ai demandé si elle était fatiguée, elle m'a répondu que non dans son grand sourire habituel, et je lui ai répondu que c'était tant mieux parce que l'amant A devait repasser. elle s'est contenté d'un "OK" qui en dit long en réalité parce qu'elle m'aurait de suite fait comprendre si elle n'avait pas été d'accord... Je lui ai aussi dit que je n'en avais pas eu assez et que j'aurais aimé la rejoindre ou qu'elle me rejoigne hier soir et elle m'a répondu "ouais je sais moi aussi il est spécial lui", elle n'est pas super fan de l'amant B.

Après avoir bu nos cafés nous sommes montés dans mon lit et avons fait sauvagement l'amour. Et pour la première fois en plusieurs années de relation elle s'est mise à discuter avec moi pendant l'acte, je la sentais plus joueuse que d'habitude ses récentes relations l'ont complètement débridé. Je lui demandait si elle était heureuse de s'être faite enfiler par untel ou untel, si elle aimait les bites black et elle me répondait toujours "oui, mais je préfère être avec toi". Et puis l'amant A nous a interrompu, il a frappé à la porte, je ne sais pas comment il est entré dans l'immeuble mais c'était mieux comme ça puisque je n'ai eu qu'à lui dire d'entrer sans avoir à abandonner ma chérie. Il a monté les marches exactement comme la veille pour nous trouver dans la même position, sa présence cassait toute l'intimité de la relation, j'ai donc retourné ma douce pour la prendre en levrette sous ses yeux. Je me suis même permis quelques folies en lui demandant si elle aimait ça mais à nouveau plus de réponse de sa part. En tout cas nous avons pris notre pied tout les deux jusqu'au dernier coup de rein, puis je suis parti prendre une douche à mon tour, et j'ai même entendu l'amant A enlever sa ceinture avant que je ne pénètre dans la salle de bains.

J'ai bien pris mon temps, je me sentais vidé, ma libido était retombée à zéro donc je ne voulais pas avoir à les regarder s'envoyer en l'air. Et puis quand j'en suis sorti j'ai remarqué qu'ils étaient en fait dans mon lit et non dans le clic clac comme j'aurais pensé, je les entendais toutefois assez nettement donc je me suis mis à surfer sur le net pour me changer les idées. Impossible de dire combien de temps j'ai passé à lire des articles sans intérêt mais c'est lui qui est descendu en premier au bout d'un moment, me saluant et s'en allant. M'a copine m'a demandé de bien vouloir lui apporter les mouchoirs, j'ai dis "encore ?", m'étonnant qu'elle n'aille pas prendre une douche plutôt. Et quand je suis monté je l'ai découverte entièrement nue assise par terre à côté du lit, dégoulinante de transpiration après 2 intenses relations successives, et surtout le visage tartiné de sperme si vous pardonnez l'expression. Elle ne savait plus trop où elle en avait et donc n'osait pas ouvrir les yeux, décidément c'est une drôle de manie chez ce type, il se vide et s'en va. Cela ne la dérangeait aucunement cela dit, si ce n'est l'aspect pratique car pas toujours évident de se nettoyer. Elle alla donc prendre une nouvelle douche avant de faire une sieste bien méritée.
Voilà comment ma chérie et moi avons passé un nouveau cap tout en devenant plus complices que jamais... :P