©FORUM CANDAU - N'oubliez pas de liker !
A cet endroit du forum cando, vous pouvez exposer et raconter aux autres membres vos expériences candaulistes et libertines déjà vécues, vos histoires et récits sur le candaulisme et vos petites anecdotes libertines de couples coquins.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 14
#373855
Nous sommes mariés depuis 21 ans. Nous sommes un couple dans le milieu de la quarantaine.
Isabelle est une brune bcbg sage en apparence mais qui ne se tient plus lorsqu'elle voit une grosse q.
Durant les sept premières années de notre mariage nous avons connu une vie sexuelle "normale" mais très dense.
Isa avait besoin de jouir régulièrement pour être équilibrée et de bonne humeur. Ma q large et suffisamment longue lui donnait satisfaction. Nous passions des samedis après-midi en entier à baiser et il m'arrivait de jouir quatre ou cinq fois à la plus grande joie d' Isa. C'était l'époque où il nous arrivait de copuler en voiture, dans les wc des aires d'autoroutes, dans les compartiments des trains. Bref, nous étions insatiables.
De temps en temps, nous pimentions nos ébats par des films pornos ou la lecture de revues telles qu' Union qui avaient le don de mettre Isa en transe.
Après la naissance de notre troisième enfant, pour éviter ce qui n'était pas vraiment de la routine, nous avons introduit dans nos jeux des "troisièmes hommes": mon frère, mon cousin, un vendeur de voiture. Progressivement Isa s'est habituée à l'idée de baiser avec d'autres hommes et je sentais que cette idée l'excitait beaucoup. Elle la faisait mouiller abondamment. Elle m'avouait alors qu'elle fantasmait sur tel ou tel homme. J'entrais dans son jeu et cela flattait ses désirs les plus secrets...
Après environ six mois de ces jeux de rôle, j'ai eu l'occasion de prendre l'initiative de passer à l'action. Un we où nous étions sans les enfants, nous avons passé la frontière et sans le dire à Isa, sous couvert d'une ballade en amoureux, nous nous sommes retrouvés devant l'entrée d'un établissement mi-ciné X, mi- boîte échangiste. Je ne lui ai guère laissé le choix et nous sommes entrés et nous sommes installés dans un des box ouverts qui permettaient de voir toute la salle et l'écran où un film porno était diffusé. Après que le garçon nous ait amené à boire, j'ai commencé à doigter Isa après avoir relevé discrètement sa jupe en lui chuchotant à l'oreille qu'un homme se branlait juste devant nous. Elle était très humide et poussait de petits gémissements: j'avais gagné mon pari: elle appréciait la baise dans les lieux publics. Après un bon moment de branle, elle est venue sur moi et s'est bruyamment fait jouir. Nous ne sommes pas allés plus loin mais je considérais qu'il ne fallait pas griller les étapes et que c'était un bon début...Isa aussi d'ailleurs!
Modifié en dernier par cplatrio75 le 25 avr. 2011, 23:20, modifié 2 fois.
fun44, Bernard68, jfparis et 7 autres a liké
#374065
La deuxième étape après cette première approche et cette première baise réussie en public a été la fréquentation en mélangistes des clubs libertins. A ce stade, il était difficile à Isa d'aller plus loin. Elle ne voulait toucher d'autres hommes et pour tout dire, il me fallait aussi m'habituer à l'idée de voir Isa dans d'autres bras que les miens. A cette époque nous allions dès que de passage à Paris dans l'ancien 2+2 rue Lhomond. Nous aimions sa cave assez exiguë qui nous permettait de baiser côte à côte avec d'autres couples dans une promiscuité très excitante. Nous allions aussi au Nautilus où il est arrivé à Isa, avec l'habitude de caresser furtivement d'autres hommes. Elle s'habituait peu à peu à passer à l'étape suivante. Lorsque nous débrieffions, ces expériences, Isa m'avouait qu'elle aurait été excitée de profiter de l'un ou l'autre amant potentiel que nous avions croisé.
C'est pendant des vacances exotiques à l'étranger dans un club qu'Isa a rencontré un homme bien monté sur lequel elle a flashé. Le lendemain de notre première rencontre "visuelle" avec cette homme, nous nous sommes retrouvés dans le même jaccuzi, seuls avec lui. D'un regard j'ai invité John à s'installer à côté d'Isa qui ne savait trop comment se comporter. J'ai pris sa main pour la poser sur la q bien dure de John qui a rapidement pris les choses en main: il embrassa Isa puis la masturba. Elle ne mit que peu de temps pour s'abandonner, bien écarter ses cuisses et geindre de plus en plus fortement...Ils finit par installer Isa dans un box pour la chevaucher longuement dans des cris qui prouvaient qu'Isa faisait plus qu'apprécier.
Ce fut une première réussie qui en appela d'autres....
Panganismus, stemme, fun44 et 7 autres a liké
#376162
Après cette première expérience de trio, Isa a vraiment franchi une étape et même si nos baises à deux restaient intéressantes, sans vraiment se l'avouer, je savais qu'elle était entrée dans l'engrenage du besoin de nouveauté. Nous étions alors à l'étranger, dans une petite ville à l'écart avec un job prenant. Je ne voyais donc pas comment donner libre cours à nos besoins libertins dans une discrétion dont nous ne souhaitions pas nous départir. J'avais à cette époque un jeune collègue avec qui je passais de longues heures en voiture. Nous étions devenus assez proches pour échanger des confidences notamment sur ses conquêtes. Je les racontais à Isa qui fantasmait sur ce jeune homme sympa et sportif. Elle m'avoua avoir très envie de passer à l'action avec lui. Au cours d'une discussion à bâtons rompus, j'ai trouvé l'occasion de lui demander s'il trouvait Isa à son goût et s'il lui plairait de venir dîner à la maison pour en profiter. Il m'a dit oui. Rendez-vous fut pris pour le week-end suivant. Le samedi soir...
Isa a préparé un bon dîner et s'est habillée classe-sexy, petite robe à boutons sur le devant et talons et belle lingerie. La température très estivale n'exigeait pas plus.
Alexandre est arrivé comme convenu à l'heure de table. Après un apéritif très sage, le dîner ne le fut pas moins, même si j'ai appris par la suite qu'Alexandre, installé à table face à Isa, l'avait masturbé grâce à son pied et qu'elle s'était laissée faire en écartant discrètement les cuisses. De même, pendant une de mes brèves absences, Alex en avait profité pour embrasser Isa.
Après le dîner, nous nous sommes installés au salon où j'avais installé un matelas. Pour lancer la soirée, nous avons joué aux cartes et distribué des gages. Rapidement Isa et Alex ont flirté, se sont masturbés mutuellement puis ont fini par baiser. Isa appréciait et couinait gentiment. J'ai aussi participé à la fête qui s'est fini assez tard. Alex est devenu un ami avec qui nous sommes restés en contact après une relation libertine de quelques mois.
Nous avions basculé dans le triolisme. Pas encore dans le candaulisme: je ne faisais que gérer ma jalousie. Je n'avais pas encore découvert le plaisir du cocu voyeur se branlant devant les gémissements de sa tendre et douce emmanchée par une grosse q...
#376664
beau récit qui n'est que le fruit de votre imagination mais joli quand même continuez ( pour preuve vous dite dans un message qu'elle n'était pas prête pour le trio , qu'il fallait y aller progressivement alors que dans le premier message vous aviez dis qu'elle avait fait l'amour avec votre frère, cousin vendeur de voiture)
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 14